MAP SITE - ACCUEIL - PRODUITS - HISTORIQUE - PRESENTATIONS - CONTACT   
 


Historique

Fondé en
1963, par Monsieur Marcel Berthe à l’époque agriculteur de son état, celui-ci cassait son matériel en labourant ses champs dans la campagne de l’Herbeton. Suite à l’analyse de ces affleurements de roches, il a constaté que le type de roche se trouvant sous ses terres était très utilisé dans différents secteurs industriels et devenant ainsi une substance familère avec une teneur en carbonate de calcium (Calcaire) supérieur à 98%.

Mais peu de gens connaissent son importance dans les aspects innombrables de la vie quotidienne, et son rôle économique vital.

Le carbonate de calcium a une multitude d'usages: comme fondant en production d'acier et dans le traitement des métaux non-ferreux; dans les briques, le mortier et le béton dans le secteur de la construction; comme matière première dans le verre; dans la construction de routes et barrages; dans la fabrication de papier, peintures et pigments, tapis plain et autres revêtements de sol; dans le traitement des sols, de l'eau, des fumées, des déchets industriels et ménagers. Ils sont aussi utilisés en agriculture pour réduire l'acidité du sol, pour absorber l'eau et ajouter du calcium dans les produits alimentaires, et dans l’extraction du sucre.

Suite à ce constat, il a entrepris l’extraction de la roche, la construction d’installations permettant le traitement (concassage). Les produits de celles-ci étaient prioritairement destinés aux travaux publics ainsi qu’aux entrepreneurs.

Quelques années plus tard après avoir affiné le processus de production, il s’est tourné vers les sucreries et la sidérurgie qui restent encore à l’heure actuelle les principaux utilisateurs des pierres produites à Florennes.

Depuis plusieurs années, la société anonyme Carrières Berthe, toujours dirigée par les descendants du fondateur, s’efforce de diversifier sa production en proposant des produits de grandes qualités et en la diversifiant notamment par la production de produits fins pouvant avoir une multitude d’application dans des domaines aussi variés que l’environnement, l’agriculture, les produits pharmaceutiques, les papeteries, etc….
Marcel Berthe, agriculteur, labourait les terres qu'il possédait au lieu-dit "Campagne de l'Herbeton". Il lui arrivait souvent de caler ses socs de charrue sur des pierres qui parsemaient tout son champ.

Un jour, il eut l'idée de faire analyser une de ces pierres et il s'avéra que l'exploitation agricole se trouvait sur un gisement de marbre.

Marcel Berthe décida de se lancer dans l'exploitation d'une carrière de marbre, et il obtient l'autorisation d'exploiter le 22 mars 1962.

Il débuta l'extraction du marbre, aidé de son épouse et quelques ouvriers et se mit en quête de matériel de concassage pour traiter les excédents de sciage.

En 1964, les activités prenaient de l'essor et l'exploitation privée de Marcel Berthe devint "la carrière de l'Herbeton".

De cette époque, il nous reste quelques témoignages tels que le carrelage de la salle de réunion, dans les bâtiments de la carrière et l'Autel de la Collégiale Saint Gangulphe … Florennes. Avec l'arrivée des marbres italiens sur le marché et les nombreux risques que représentaientt ce type d'exploitation, Marcel Berthe trouva rapidement d'autres débouchés pour sa pierre.

Contactés par des sidérurgistes, il est apparu que les pierres étaient d'une très haute qualité, mais les capacités du matériel de production de l'époque étaient fort limitées.

C'est alors que Marcel Berthe entreprit la construction d'une nouvelle chaîne de concassage, opérationnelle dès 1971 et que l'on peut encore voir fonctionner … Florennes, le long de la route de Corenne. Ceci nous permet de vous situer géographiquement notre exploitation.

Dans les années 70, nous avons été contacté par les sucreries, notre gisement contenant un très haut pourcentage de carbonate de calcium (indispensable pour l'élaboration du lait de chaux qui purifie la pulpe de betteraves).

Le marché était lancé et nous fournissons actuellement dans toutes les sucreries belges, hollandaises et du nord de la France.

Peu de temps après, nous avons découvert le marché des aciéries et verreries ... Notre production actuelle est d'environ 500.000 tonnes par an.

De la roche aux pierres de tous calibres ...

Après le minage, les fragments de roche, avoisinant le mètre-cube sont emmenés par dumpers pour être déversés dans la trémie du concasseur ...

Les pierres y sont broyées jusqu'à l'obtention d'un calibre 0/300, et constituent l'alimentation du stock-pile.

Ces pierres sont reprises dans un tunnel situ‚ sous le stock-pile et passent dans différents cribles ... Nous obtenons ainsi les trois calibres utilisés en sucreries le 90/150, le 90/130 et le 60/90.

Les pierres inférieures à ce calibre sont retraitées par concassage jusqu'à l'obtention de la castine, c'est-à-dire, une pierre d'un calibre allant de 0 à 3 mm et utilisées principalement dans les aciéries.

Dans un souci constant d'améliorer l'environnement et de conserver une bonne entente avec les riverains, les installations nécessaires à l'extension de l'entreprise furent montées dans le fond de la carrière, de sorte que le bruit des concasseurs et la propagation des poussières soit amoindrie.